Julien Bernard-Recherche et enseignement en philosophie.

  • Increase font size
  • Default font size
  • Decrease font size

Galilée et la scolastique

E-mail Print PDF
There are no translations available.

Galilée et la scolastique

Responsable: Julien Bernard

Le sujet précis et sa forme seront déterminés librement par le groupe d’exposé, en collaboration avec leur tuteur. Le texte qui suit ne constitue qu’une piste, que les étudiants et le tuteur ne sont en aucun cas obligés de suivre.

Julien B

Galilée, dans ses dialogues, a présenté une image caricaturale de la scolastique. Il donne à voir de manière grossière les défauts de l'enseignement scolastique, représenté par Simpliciio, un personnage borné et à l'intelligence limitée, qui fait souvent rire par l'autorité exagérée et irraisonnée qu'il prête aux textes d'Aristote.

A travers cette pratique, Galilée fait partie des nombreux railleurs de la scolastique, qui œuvrent du XVIe au XVIIe siècle (de Rabelais à Molière en passant par Descartes).

On peut s'interroger sur la spécificité de la raillerie galiléenne, par rapport aux autres pratiques littéraires similaires de son époque (notamment chez Rabelais), et s'intéresser aussi à la place de cette raillerie dans la stratégie d'ensemble, mise en place par Galilée, pour défendre le nouveau "système du monde" contre l'ancien.

Enfin, on pourra faire une typologie des critiques adressées à la scolastique par tous ces auteurs, pour comprendre la spécificité du point de vue de Galilée.

Last Updated on Wednesday, 10 April 2019 10:32  

Research on this website