Julien Bernard-Recherche et enseignement en philosophie.

  • Increase font size
  • Default font size
  • Decrease font size

Le mouvement parabolique: des coniques à la théorie des projectiles.

E-mail Print PDF
There are no translations available.

Le mouvement parabolique: des coniques à la théorie des projectiles.

Le sujet précis et sa forme seront déterminés librement par le groupe d’exposé, en collaboration avec leur tuteur. Le texte qui suit ne constitue qu’une piste, que les étudiants et le tuteur ne sont en aucun cas obligés de suivre.

Julien B

Il s'agit de présenter, commenter et, si possible, illustrer de manière expérimentale un théorème important de Galilée qui inaugure la 4ème journée du Discours sur deux sciences nouvelles. Il s'agit du théorème qui détermine la trajectoire d'un projectile comme parabolique.

Matériel disponible :

  1. Théorème 1 de la science mathématique des projectiles : la composition d'un mouvement accéléré vers le bas et d'un mouvement rectiligne uniforme horizontal. Contenu du théorème : la forme générale d'un mouvement accompli par un projectile (dans le vide) est une parabole. Pour bien comprendre ce théorème, il faut se reporter aussi évidemment au contenu de la troisième journée du Discours sur deux sciences nouvelles, où Galilée présente sa théorie du mouvement naturellement accéléré sur le cas plus simple de la simple chute d'un corps, ou d'un corps roulant sur un plan incliné.

De nombreux points peuvent être développés pendant l'exposé à propos de ce théorème (à déterminer avec le tuteur):

  1. Exposer la signification du théorème, ses conséquences immédiates, et les applications physique que l'on peut en faire (balistique, etc. Galilée a lui même envisagé des applications).
  2. Esquisser la démonstration (ne pas aller dans les détails pendant l'exposé, mais on peut le faire à l'écrit).
  3. Evoquer les sources historiques sur lesquelles Galilée a pu s'appuyer (travail sur les coniques par Apollonius, demander de l'aide à Philippe Abgrall?).
  4. Expliquer comment on peut vérifier par l'expérience le contenu de ce théorème.
  5. Proposer un dispositif expérimental (réalisé ou non, pendant l'exposé ou bien filmé en salle de TP, suivant la difficulté).
Il faut que ce groupe d'exposé articule bien son propos avec le groupe "le mouvement naturellement accéléré", afin d'éviter les chevauchements.
Last Updated on Monday, 17 February 2020 16:09  

Research on this website